mur de la tentation - projet d'art participatif international

600 participants à Marseille et à New York

 

 

 

Est-il plus intéressant de désirer ce que vous n'avez pas ou d'arrêter de désirer ce que vous avez ? Le court terme est-il plus gratifiant que le long terme? Pouvez-VOUS résister à la tentation ?

The first Wall was held in Marseille, in October 2013, commissioned by FING

 

 

 

process

 

Le projet du Mur de la Tentation met la fragilité humaine à l'honneur en la confrontant au cercle vicieux des désirs et des insatisfactions.

Le problème  de la Tentation est exploré au cours d'une performance où un ticket de loterie à gratter est offert aux participants. Ces derniers sont mis face à un vrai conflit d'intérêt : s'ils grattent, ils peuvent peut-être gagner de l'argent, mais alors ils ne peuvent vivre l'expérience jusqu'au bout (seuls ceux qui ne grattent pas peuvent participer entièrement)  et s'ils ne grattent pas, ils ne sauront jamais s'ils ont gagné. Ce qu'ils auront perdu sur le court terme est compensé par ce qu'ils gagnent sur le long terme : de l'estime de soi, la participation à une oeuvre d'art collective, la possibilité d'écrire sur le ticket ce qu'ils veulent sur la société.

 

 

 

 

The second Wall was held in NY during Cutlog Art Fair, in May 2014, thanks to crowdfunding, curated by Emmanuelle Saint-Denis

 

 

l'expérience du choix et du don

 

La performance renvoie ainsi au concept de don et de contre-don de Marcel Mauss : quand les participants rendent ce qu'ils ont reçu, ils choisissent la réciprocité plutôt que la tentation. En affichant leur carte à gratter sur le Mur, ils la partagent avec la communauté et renforcent ainsi le lien social.

 

Cette expérience reproduit, dans des conditions de laboratoire, la dichotomie court terme/long terme qui sous-tend tout choix humain. Elle nous donne l’opportunité d’effectuer un choix différent de celui qui est fait, jour après jour et sous nos yeux souvent impuissants, par les acteurs de la vie publique. Plus profondément, certains participants m’ont fait comprendre qu’ils voyaient ce laboratoire comme un espace de rédemption.  

 

voir galerie

voir textes critiques

 

 

© 2015 by Clara Feder

  • Facebook App Icon
  • Twitter App Icon
  • YouTube App Icon